La scie à onglet : l’idéale pour les découpes d’angles !

La scie à onglet est un outil de précision indispensable à tous les charpentiers et bricoleurs. Elle est régulièrement utilisée dans de gros travaux d’usinage et d’aménagements intérieurs. Elle permet un travail précis de coupe d’angles inclinés ou droits.

À quoi servent les scies à onglet ?

La scie à onglet, aussi connue sous l’appellation de scie radiale, sert à réaliser des découpes en biseau et surtout des découpes d’angles. Elle permet de faciliter la pose de plinthes ou encore de baguettes d’une manière parfaite. Si vous avez du lambris, des tasseaux ou encore des lambourdes à couper, cet outil vous sera très utile. Les scies à onglet peuvent assurer de manière efficace et précise, la découpe à 45° ou 90° sur des pièces moins larges. Elles permettent aussi des coupes transversales nettes. Outre de couper du bois, une scie à onglet radiale peut prendre en charge une grande variété d’autres matériaux comme les pièces de PVC ou de métaux non ferreux. On distingue les scies à onglet manuelles des scies à onglet électriques.

De quoi est composée une scie à onglet ?

Une scie à onglet peut être coulissante, mixte et mixte coulissante. Ce type de scie est généralement caractérisé par une lame circulaire posée sur une table via un bras articulé et un moteur électrique (pour celles qui sont électriques). La lame est couverte par une protection amovible et d’un carter en métal. La table quant à elle est posée sur des pieds réglables et dotée d’une rallonge de table, de blocage de table et des index de coupe biaisée. Le support est aussi équipé d’une vis spécifique destinée au maintien de la pièce à couper et d’un dossier avec échelle graduée pour un bon positionnement. La plupart des scies à onglet, chez Guedo Outillage, se composent d’un capteur d’inclinaison de la lame avec blocage.  À cela s’ajoutent une poignée et une gâchette de mise en route, un sac à poussière, et des poignées d’orientations.

Comment choisir une scie à onglet ?

Le choix d’une scie à onglet doit se faire en fonction de la nature des pièces à couper dans votre chantier, de leur hauteur et leur largeur ainsi que de la fréquence d’utilisation. La scie à onglet manuelle est matériellement adaptée pour un usage occasionnel ou réaliser des petits travaux. La scie à onglet électrique convient à un usage fréquent. Dans ce cas, la puissance électrique de la scie est importante à vérifier. Le matériau de fabrication de la lame de scie, le nombre de ses dents et son épaisseur et les différentes fonctionnalités offertes sont également des critères de choix importants. Ils vont déterminer le niveau de confort d’usage, la sécurité du charpentier ainsi que le résultat de coupe. Certains modèles de scies à onglet sont dotés d’un système d’avance sur chariot permettant d’augmenter la capacité de coupe.

Construction, rénovation, déco : toutes les utilités du cloueur pneumatique